Blog New York Online

Accédez au site principal de New York Online »

Nouvelle saison du The Metropolitan Opera, 2019-2020

L’affiche de The Metropolitan Opera. Billets sur le site web New York Online.

Où aller à New York ? Visitez le légendaire Metropolitan Opera. Le Met Opera est le plus grandiose des théâtres de New York, en concurrence avec le Vienna Opera et La Scala Theater de Milan. Le grand Gustav Mahler y a une fois dirigé, Enrico Caruso et Maria Callas ont chanté à l’opéra de New York. Seules les plus grandes stars se produisent au Metropolitan Opera.

La nouvelle saison du Met démarre en septembre 2019 et durera jusqu’en mai 2020. Les spectateurs sont impatients de retrouver La Boheme, Macbeth, Tosca et Le Nozze di Figaro ainsi que de nouvelles productions d’Agrippina de Handel et d’Akhenaten de Philip Glass.

Il y aura aussi des opéras joués une seule fois par décennie. Parmi les diamants de la saison à venir : The Queen of Spades, Katya Kabanova, La Damnation de Faust et Orpheus and Eurydice. Je recommande aux fans inconditionnels d’opéra de ne pas manquer une opportunité aussi rare et d’acheter des billets pour The Metropolitan Opera à New York.

The Metropolitan Opera est un théâtre légendaire et l’une des principales attractions de New York, fondé en 1883. À l’origine, le bâtiment du principal théâtre musical de New York était situé au coin de Broadway et de 39th Street. Mais dès l’ouverture il était clair qu’il ne remplissait pas les hautes exigences de l’acoustique d’opéra. l’opéra a déménagé au Lincoln Center à Manhattan uniquement en 1966, où il se trouve toujours. The Metropolitan Opera est aujourd’hui un parfait exemple, l’un des meilleurs opéras au monde. Tous les spectateurs en louent l’excellente acoustique ! Il offre aussi une fonction très utile au public : un écran qui affiche la traduction simultanée du livret.

25 opéras constituent la saison 2019-2020 de The Metropolitan Opera. Des représentations seront présentées presque tous les jours au cours de cette saison. Il n’y a que l’embarras du choix !

Manon Septembre 28. Octobre 2, 5, 19, 22 et 26

L’exaltante soprano Lisette Oropesa joue le rôle-titre du personnage irrésistible, la beauté tragique qui aspire au meilleur de la vie dans cette production révélatrice. Le ténor Michael Fabiano est le Chevalier des Grieux, amoureux transi, dont l’amour désespéré pour Manon provoque sa chute. Maurizio Benini dirige la partition sensuelle de Massenet.

Macbeth Octobre 1 et 8

La soprano Anna Netrebko a fait sensation lors de ses débuts au Met dans le rôle de Lady Macbeth en 2014. Aujourd’hui elle marque l’histoire dans un duo avec le légendaire Plácido Domingo pour la première fois sur la scène du Met dans une adaptation saisissante de Shakespeare par Verdi. Le bariton Željko Lucic, qui jouait dans la première de la production évocatoire d’Adrian Noble en 2007, partage le rôle-titre avec Domingo. Marco Armiliato dirige une distribution qui comprend entre autres Matthew Polenzani dans le rôle de Macduff et le basse Ildar Abdrazakov dans le rôle de Banquo.

Turandot Octobre 3, 9, 23, 26 et 31. Avril 9, 13, 17, 21 et 25

Deux des plus spectaculaires des sopranos d’opéra, Christine Goerke et Nina Stemme, reprennent leurs représentations féroces de la princesse du rôle-titre. Yannick Nézet-Séguin monte sur l’estrade pour diriger l’éblouissante production de Franco Zeffirelli basée sur le dernier chef-d’œuvre de Puccini, dans laquelle jouent aussi les ténors Roberto Aronica et Marco Berti dans le rôle de Calàf, les sopranos Eleonora Buratto et Hibla Gerzmava dans le rôle de Liù et les basses-baritons James Morris et Nicolas Testé dans le rôle de Timur.

Madame Butterfly Octobre 11, 15 et 18. Novembre 2, 6, 9, 13, 16, 22 et 25. Avril 1, 4, 7 et 11

Les grandes sopranos Hui He et Ana María Martínez partagent le douloureux rôle de la geisha maudite avec les ténors Puero Pretti et Andrea Carè dans le rôle de l’officier de marine américain qui l’abandonne. Le grand Plácido Domingo interprète Sharpless pour la première fois, en alternance avec Paulo Szot et Markus Brück. Pier Giorgio Morandi dirige cette fresque d’Anthony Minghella, un opéra toujours très apprécié du public.

Orfeo ed Euridice Octobre 20, 24 et 29. Novembre 1, 4, 7 et 10

La version fougueuse du mythe antique d’Orpheus de Mark Morris nous offre la mezzo-soprano Jamie Barton dans le rôle d’Orfeo, l’amante en deuil qui mène une quête dans les mondes souterrains. La soprano Hei-Kyung chante la plaintive Euridice. Mark Wigglesworth dirige l’élégante partition, un summum du répertoire baroque.

Porgy and Bess Janvier 8, 11, 15, 18, 24 et 28

L’un des opéras les plus appréciés de l’Amérique revient au Met pour la première fois en près de 30 ans. L’élégante production de James Robinson transporte le public à Catfish Row en bord de mer de Charleston animé de musique, de danse, d’émotions et de la douleur de ses habitants. « Si vous allez mettre en scène l’opéra de Gershwin, c’est ainsi qu’il faut le faire », déclare l’élogieux Guardian lors de la première de la nouvelle production à Londres en 2018. David Robertson dirige une distribution dynamique qui comporte le sympathique duo Eric Owens et Angel Blue dans les rôles-titres et une troupe composée de stars dont Golda Schultz, Latonia Moore, Denyce Graves, Frederick Ballentine, Alfred Walker et Ryan Speedo Green.

La Bohème Octobre 25 et 30. Novembre 2, 5, 9, 14, 17 et 21. Janvier 9, 12, 17, 21 et 25. Avril 29 Mai 2 et 7

Trois distributions d’artistes captivants donnent vie à cette tragédie classique d’amis et amants bohèmes de Puccini dans une mise en scène immortelle de Franco Zeffirelli. Les ténors Matthew Polenzani, Roberto Alagna et Joseph Calleja interprètent l’exubérant Rodolfo aux côtés des sopranos Ailyn Pérez, Hei-Kyung Hong et Maria Agresta dans le rôle de la fragile Mimì. Marco Armiliato et Emmanuel Villaume partagent la direction.

Akhnaten Novembre 8, 12, 15, 19, 23 et 30. Décembre 4 et 7

Le metteur en scène Phelim McDermott s’attaque à un autre chef-d’œuvre de Philip Glass après la production aujourd’hui légendaire de Satyagraha au Met. Le célèbre contre-ténor Anthony Roth Costanzo joue le pharaon du titre, le souverain révolutionnaire qui a transformé l’Égypte ancienne alors que l’éblouissante mezzo-soprano J’Nai Bridges fait ses débuts au Met dans le rôle de son épouse Nefertiti. Pour accompagner la musique hypnotique et ritualiste de cet opéra, McDermott a créé un spectacle saisissant qui comprend une troupe d’acrobates et de jongleurs. Karen Kamensek dirige pour la première fois au Met.

Le Nozze di Figaro Octobre 19. Novembre 6, 16, 20, 26 et 30. Décembre 7, 11 et 14.Février 8, 11, 14, 19 et 22

Deux distributions exceptionnelles, comprenant les sopranos Nadine Sierra, Anita Hartig, Susanna Phillips et Hanna-Elisabeth Müller ; les mezzo-sopranos Gaëlle Arquez et Marianne Crebassa ; le bariton Mariusz Kwiecien et les basses-baritons Luca Pisaroni et Adam Plachetka s’unissent pour cette comédie étincelante de Mozart. Antonello Manacorda et Cornelius Meister dirigent cette production palpitante de Sir Richard Eyre.

La Dame de pique Novembre 29. Décembre 2, 5, 8, 14, 18 et 21

Le thriller mystérieux de Tchaikovsky sur la Russie impériale revient pour la première fois depuis 2011. Le ténor Aleksandrs Antonenko est Hermann, le joueur invétéré dont l’obsession par un puissant secret le conduit à la folie. La soprano Lise Davidsen fait ses débuts très attendus au Met dans le rôle de son amante de longue date, Lisa, et la mezzo-soprano Larissa Diadkova est une comtesse hors du commun. Le bariton Igor Golovatenko joue Yeletsky, le bariton Alexey Markov est Tomsky et Vasily Petrenko dirige.

Le Chevalier à la Rose Décembre 13, 17, 20, 23 et 28. Janvier 1 et 4

La superbe mise en scène de Robert Carsen revient pour la première fois depuis son ouverture à guichet fermé en 2017, avec Sir Simon Rattle sur l’estrade pour diriger cette brillante partition de Strauss. La célèbre soprano Camilla Nylund est la mondaine Marschallin et l’excellente mezzo-soprano Magdalena Kožená joue son exubérant jeune amant, Octavian. Le basse Günther Groissböck reprend son ultime représentation du lascif Baron Ochs et la prometteuse soprano Golda Schultz chante le rôle de l’innocente Sophie.

La flûte enchantée Décembre 15, 19 et 26. Janvier 2, 3 et 4

La très appréciée tradition de Noël continue avec le retour du délicieux conte de fées de Mozart dans la version abrégée du Met en anglais destinée aux familles, idéale pour le jeune public, sans entracte et d’une durée inférieure à deux heures. Lothar Koenigs dirige une distribution dynamique de mozartiens exceptionnels dans cette production magique de Julie Taymor, un classique immuable du Met avec ses incroyables marionnettes et images époustouflantes.

Wozzeck Décembre 27. Janvier 2, 7, 11, 16, 19 et 22

Après avoir épaté le public avec son étonnante représentation de Lulu en 2015, l’artiste sud-africain William Kentridge se concentre aujourd’hui sur son extraordinaire imagination visuelle d’un autre chef-d’œuvre de Berg, qui prend vie dan un environnement apocalyptique pré-première guerre mondiale. Le directeur musical du Met, Yannick Nézet-Séguin, est sur le podium pour cet évènement important, avec le bariton Peter Mattei qui fait un début très attendu dans le rôle-titre. La soprano Elza van den Heever joue l’amie déloyale de Wozzeck et la distribution comprend aussi le ténor Christopher Ventris dans le rôle du tambour-major, le basse-bariton Christian Van Horn dans le rôle du docteur et le ténor Gerhard Siegel dans le rôle du capitaine.

La Traviata Janvier 10, 14, 18, 23, 26 et 31. Février 3, 7, 26 et 29. Mars 5, 9, 13 et 19

La somptueuse mise en scène de Michael Mayer, le clou de la saison 2018-19, revient avec deux distributions de vedettes. Les sopranos Aleksandra Kurzak et Lisette Oropesa partagent le rôle de Violetta, l’héroïne tragique de l’opéra, accompagnée des ténors Dmytro Popov et Vittorio Grigolo dans le rôle de leur amoureux transi, Alfredo, et les baritons Quinn Kelsey et Luca Salsi dans le rôle du père sévère d’Alfredo, Germont. Karel Mark Chichon et Bertrand de Billy dirigent l’une des plus belles partitions d’opéra.

Agrippina Février 6, 9, 13, 17, 22, 25 et 29. Mars 3 et 7

L’histoire remplie de complots et d’inconvenance dans la Rome ancienne reçoit ses premières représentations au Met, avec la célèbre mezzo-soprano Joyce DiDonato dans le rôle d’une Agrippine dominante et assoiffée de pouvoir et dirigé par Harry Bicket. La production de Sir David McVicar transpose l’action de cette comédie noire sur l’abus de pouvoir au présent de manière ingénieuse, où elle devrait resonner haut et fort. La distribution composée de vedettes comprend la mezzo-soprano Kate Lindsey dans le rôle du fils d’Agrippine et futur empereur Nerone, la soprano Brenda Rae dans le rôle de la séductrice Poppea et le contre-ténor Iestyn Davies dans le rôle de l’ambitieux officier Ottone. Le basse Matthew Rose joue l’empereur fatigué Claudius.

Cosi fan tutte Février 15, 18, 21, 23 et 27. Mars 4, 7, 11 et 14

Coney Island revient encore sur la scène du Met avec la première résurrection de la populaire mise en scène de Phelim McDermott inspirée des petits spectacles de rue. La distribution des couples de jeunes amoureux est rêvée : la soprano Nicole Car, la mezzo-soprano Serena Malfi, le ténor Ben Bliss et le basse-bariton Luca Pisaroni, avec le glorieux basse-bariton Gerald Finley dans le rôle du cynique Don Alfonso et la charmante soprano Heidi Stober dans le rôle de l’espiègle soubrette Despina. Dirigé par Harry Bicket.

Le Hollandais Volant Mars 2, 6, 10, 18, 21, 24 et 27

Le magnifique basse-bariton Sir Bryn Terfel revient dans la troupe pour la première fois depuis 2012, dans le rôle-titre du capitaine de navire maudit, condamné à naviguer sur l’océan pour l’éternité. Valery Gergiev dirige cette nouvelle production de François Girard, dont la version visionnaire de Parsifal en 2013 avait fixé les standards du Met en matière de mise en scène d’œuvres de Wagner. Avec des décors époustouflants de John Macfarlane, la nouvelle production de Girard transforme la scène du Met en un tableau riche et stratifié qui rappelle une grande peinture à l’huile. La très douée soprano allemande Anja Kampe joue pour la première fois au met le rôle de la dévouée Senta, dont l’amour désintéressé est recherché par le hollandais, le basse Franz-Josef Selig tient le rôle de son père Daland et le ténor Sergey Skorokhodov incarne son ancien amant abandonné, Erik.

La Cenerentola Mars 12, 17, 21, 25 et 28. Avril 3

L’effervescent Cendrillon de Rossini revient avec mezzo-soprano qui monte Tara Erraught dans le rôle-titre été le ténor sensationnel Javier Camarena dans le rôle de Prince Charming. James Gaffigan dirige cette action animée dans laquelle figurent aussi le basse-bariton Maurizio Muraro dans le rôle naïf Don Magnifico, le basse-bariton Christian Ven Horn dans le rôle du bienveillant Alidoro et le bariton Davide Luciano qui incarne le rusé serviteur Dandini.

Werther Mars 16, 20, 23, 28 et 31 Avril 4

Le directeur musical Yannick Nézet-Séguin dirige cette tragédie de Massenet, un véhicule idéal pour les ténors exceptionnels, avec Piotr Beczala qui correspond parfaitement au profil. La superbe mezzo-soprano Joyce DiDonato est Charlotte, l’objet des sentiments mal placés de Werther, accompagnée des sopranos Erin Morley et Ying Fang dans le rôle de Sophie et du bariton Etienne Dupuis qui incarne Albert dans cette production saisissante de Sir Richard Eyre.

Tosca Mars 26. Avril 2, 15 et 18

La soprano Anna Netrebko, qualifiée de « magnifique » par le New York Times lors de ses débuts dans le rôle de Tosca en 2018, revient à la demande générale dans la peau de l’explosive diva de Puccini. Les ténors Najmiddin Mavlyanov et Brian Jagde jouent le peintre idéaliste Cavaradossi à tour de rôle et les baritons George Gagnidze et Michael Volle complètent ce triangle mortel opératique dans le rôle du sinistre Scarpia. Bertrand de Billy dirige cette éblouissante production de Sir David McVicar.

Simon Boccanegra Avril 10, 14, 18, 22 et 25

Le chouchoute du public Ailyn Pérez incarne la touchante Amelia Grimaldi aux côtés du légendaire bariton Carlos Álvarez qui fait son retour au Met pour la première fois en plus d’une décennie dans le rôle-titre. L’élégant ténor Joseph Calleja est son amant Gabriele Adorno et le magistral basse Dmitry Belosselskiy complète la distribution principale dans le rôle du grand-père d’Amelia, Jacopo Fiesco. Carlo Rizzi occupe l’estrade pour diriger ce conte de complots politiques et familiaux intemporel de Verdi.

Maria Stuarda Avril 19, 23, 27 et 30. Mai 3 et 9

La soprano Diana Damrau, dans la lignée de son triomphe dans le rôle de Violetta dans la nouvelle production de La Traviata de Verdi la saison dernière, joue la martyre Mary, Queen of Scots, dans ce spectacle de bel canto de Donizetti. La célèbre mezzo-soprano Jamie Barton incarne son autoritaire rivale Queen Elizabeth I et le ténor à la voix soyeuse Stephen Costello est le noble Earl of Leicester. Maurizio Benini dirige cette superbe production de Sir David McVicar.

Manon Lescaut Avril 28. Mai 1, 5 et 8

La puissante soprano Sonya Yoncheva le rôle de la féroce et défiante héroïne de cette production à grande échelle de Sir Richard Eyre. Le premier ténor Marcelo Álvarez est le Chevalier des Grieux, qui poursuit Manon de ses ardeurs au-delà du point de non-retour et Richard Farnes dirige.

Kata Kabanova Mai 2, 6 et 9

Le drame domestique captivant de Janácek fait une rare apparition sur la scène du Met, pour la première fois depuis 2005. La soprano montante Susanna Phillips chante le rôle-titre d’une jeune femme forcée par le destin de choisir entre le véritable amour et l’honneur familial avec la mezzo-soprano bien-aimée Dolora Zajick dans le rôle de son inflexible belle-mère. Le ténor Pavel Cernoch est le jeune objet de l’amour de Káta et le légendaire basse Sir John Tomlinson incarne son oncle riche et cruel. Lothar Koenigs dirige l’une des partitions d’opéra les plus déterminantes du 20ème siècle.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes toujours présents par email, WhatsApp, Viber ou par téléphone.